Collecte de données en ligne

Les 3 pièges de la veille

« Life is a tale told by an idiot, full of sound and fury signifying nothing ».

Pour les non anglophones, cette tirade de William SHAKESPEARE extraite de Macbeth se traduit comme suit : « La vie est une histoire racontée par un idiot, pleine de sons et de fureur qui ne signifient rien ».

Pourquoi cette phrase ? Parce qu’elle rappelle, à certains égards, le résultat de certaines démarches de veille : des tonnes et des tonnes d’informations recueillies, diverses et éparses, comme autant de cubes de couleurs et de formes différentes, dont vous ne savez pas toujours quoi faire.

Comment en êtes vous arrivé là ? Élémentaire, mon cher Watson, vous êtes tombé dans les 3 pièges de la veille.

Et pour les découvrir, abonnez vous à la newsletter « A La Loupe« 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s