Analyse : comportements individuels et stratégie d'entreprises·Comportements individuels : profiling et ciblage comportemental

Ces récits qui vous dévoilent

Comme vous le savez désormais : tout ce que vous laissez sur Internet dévoile une partie de ce que vous voulez, ce que vous aimez, ce que vous pensez.

Et la tranche de vie que nous conte Valérie THOMAS sur LinkedIn est, à cet égard, révélatrice. Moins par la trame de l’histoire – une femme se fait opérer d’un ganglion – que par la manière de la raconter. Au passage pour les « offreurs de services » de tous poils : même une histoire a priori banale peut devenir intéressante si vous savez la raconter. Mais je laisse les adeptes du recrutement, du storytelling ou du social selling développer cet aspect. Je préfère me pencher sur l’homme. En l’espèce, la femme.

Et quelle femme vous êtes, ma chère Valérie ! Vous permettez que je vous appelle Valérie ?

Comme le phare guide les marins

Difficile de vous rater : vous attirez les regards comme la lumière attire les papillons. Les gens vous remarquent, se souviennent de vous. Vous suscitez naturellement le respect, sans forcément avoir besoin de vous imposer par de grands gestes ou d’élever la voix pour être écoutée. Et côté physique, que vous soyez en tailleur ou en jeans, tout semble vous aller comme si le monde de la mode tout entier ne travaillait que pour vous.

Votre secret ? Ouverte au monde, vous êtes divertissante, spontanée, facile à vivre, sociable. Sans oublier vos qualités d’observatrice des autres, qui vous permettent, notamment, d’endosser le rôle de médiateur dans les conflits.De manière générale, vous impressionnez par votre calme dans la tempête. Rien ne semble capable de vous déstabiliser ou de vous faire perdre votre sang-froid, tant votre empire sur vos émotions paraît total.

Autant de qualités qui mettent tout le monde à l’aise. Que ce soit sur le plan professionnel ou personnel, vous savez, mieux que d’autres, faire coopérer ensemble chaque membre de l’équipe que vous intégrez. De cette façon, vous attirez spontanément les gens vers vous et les guidez, comme le phare guide les marins. Rarement prise au dépourvu, vous aimez apprendre sur le tas, en expérimentant des choses nouvelles et en interagissant avec votre environnement. D’ailleurs, vous préférez vivre au présent que de regretter le passé ou redouter l’avenir. Et vivre au présent, c’est rester ouverte aux opportunités qui pourraient s’offrir à vous en vous acceptant telle que vous êtes, pour mieux contribuer à rendre le monde meilleur, notamment en guidant la génération future.

Et pourtant…Malgré toutes ces belles qualités, vous semblez parfois rongée par le doute. Vous vivez au jour le jour, comme si tout pouvait d’un seul coup disparaître, et le carrosse redevenir citrouille. Le souvenir de l’éclatement d’une cellule familiale ? Une prise de conscience liée au temps qui passe ? Dans ces moments là, pas question de vous laissez aller, de montrer vos vulnérabilités. Votre éducation vous l’aurait-elle interdit ? Quoi qu’il en soit, il ne vous reste plus que vous même auquel vous raccrocher. Mais pas longtemps, car les autres comptent sur vous. Ces autres qui admirent votre autonomie, votre indépendance. Le phare qui guide les marins, même en pleine tempête, le panache blanc auquel tous se rallient, c’est vous. Et vous n’êtes pas d’un naturel morose, ni d’un tempérament pleurnichard…

De l’autre côté du miroir

Si le pessimisme n’entre définitivement pas dans votre mode de fonctionnement, vous ne versez pas dans les Bisounours pour autant. Votre ouverture au monde se tempère d’une sélectivité pointue, à l’aune de vos sympathies et antipathies. Et votre réceptivité aux environnements vous permet de détecter les personnes dont la relation sera doublée d’une complicité sans faille, et ceux qui ne vous interpellent pas. Votre recrutement est sévère, car vos associations sont étroites, et vos alliances se contractent sous la foi du serment. Une complicité en résulte, qui reposera sur l’intensité de vos ressentis réciproques, marque de rébellion contre une société prônant un pragmatisme pesamment terre-à-terre, voire parfois outrancièrement opportuniste. Et, peut-être aussi, sur une ouverture à l’insolite, au bizarre, au sous-jacent. A vos yeux, si le bonheur repose sur un sentiment de sécurité, la passion apporte l’insécurité. Un paradoxe qui séduira, à coup sûr, ceux et celles qui, touchés par votre sensibilité, tomberont sous votre charme. A cette réceptivité s’ajoute une intelligence sociale et interpersonnelle vous permettant instinctivement de savoir quand frapper ou quand se courber pour atteindre l’efficacité sociale optimale.

Pour finir, une interrogation : vous avez découvert ou pris conscience de quelque chose au milieu des années 2010. Quoi ? Je ne saurais le dire…Quelque chose d’antérieur au récit que vous nous avez délicieusement conté. Une blessure de rejet ? Un tournant imprévu ou inattendu ? Une direction de votre existence qui ne vous a pas plu, ou n’a pas plu à quelqu’un de votre entourage ? Il est des questions qu’il n’appartient qu’à la femme concernée de creuser…

Sources

Biographie de Valérie THOMAS

Valérie THOMAS « Retour à la vie // Part 1

Valérie THOMAS « Retour à la vie // Part 2« 

Valérie THOMAS « Retour à la vie // Part 3« 

Valérie THOMAS « Retour à la vie // Part 4 (je vous rassure c’est la dernière)« 

2 réflexions au sujet de « Ces récits qui vous dévoilent »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s