marketing

Profil de l’Intelligence Economique, un champ d’expertise en reconstruction

export

J’ai lu avec beaucoup d’intérêt l’état des lieux de l’Intelligence Economique (IE pour les initiés) dressé par Eric HANSEN. Un intérêt accru par le fait que je suis, moi même, formateur de cette matière.

Le monde de l’IE : un monde organisé

Sa lecture dévoile un environnement au sein duquel tout peut être conceptualisé et modélisé, où tout peut être prédit grâce à une vision à moyen/long terme. Dès lors, seule la qualité du produit et/ou de la prestation de service constituent l’Alpha et l’Omega de la réussite. Et cette qualité dépend principalement de la compétence et de l’expérience de ceux qui pratique l’IE : diplômés, anciens du renseignement militaire, etc. Pas besoin de démarche de communication marketing ou commerciale, puisque le produit ou la prestation de service, de par leur qualité, suffisent à eux seuls pour attirer et fidéliser le client, donc faire entrer dans les caisses les finances pour rémunérer les compétences des collaborateurs ou des consultants qui, au quotidien, développent et perfectionnent des produits ou des prestations de service innovants destinés à séduire de nouveaux prospects. Une démarche a priori imparable.

Le monde du dehors : un monde d’improvisateurs

Mais une démarche qui a ses faiblesses : le produit et/ou la prestation de service dont les mérites sont vantés ne prennent pas en compte le profil de ceux à qui ils sont proposés. Des prospects qui, pour réduire la prise de risque, ont opté pour une vision court terme. Le traitement et l’évaluation de l’information sur lesquels s’appuient leur prise de décision reposent sur un cadre temporel que ne comprennent pas les praticiens de l’IE : dans un monde devenu complexe, l’instant est plus facile à appréhender et exploiter qu’un passé obsolète ou un futur illisible. Dès lors, pourquoi anticiper quand il suffit de réagir ? Il n’est pas nécessaire, pour réussir, d’avoir un but précis, il suffit de naviguer à vue, en se laissant porter par les vents et les courants. Et qu’importe la destination, on finira toujours par arriver quelque part. Dans la société moderne, toute planification n’est-elle pas vaine et superflue ? Pourquoi s’inquiéter aujourd’hui de ce qui aura changé demain ? Dans ce monde de permanente improvisation, la posture de l’IE, trop archaïque, est rejetée.

La relation IE/entreprise : une langue à s’approprier

L’IE souffre d’un deuxième mal : son manque de lisibilité. Veille, gestion du risque, influence, normalisation, Knowledge Management…Autant de termes généraux et généralistes qui ne parlent pas aux décideurs, qui les trouvent trop abstraits et compliqués. Pourtant, remplacez influence par Social media management, relations presse ou marketing, et vos interlocuteurs verront de quoi il retourne. Si, au lieu de parler de Knowledge Management, vous évoquez la formation, tout le monde vous comprendra. Et certains mots, comme stratégie ou gestion doivent être rayés du vocabulaire, pour les raisons expliquées plus haut.

Sur ce point, mon accord avec l’article d’Eric HANSEN se teinte d’une nuance : oui, l’IE a pénétré tous les services d’une organisation et oui, le résultat atteint suffit. Le vieux rêve des professionnels de l’IE de voir leur champ d’expertise intégrer chaque service de l’entreprise est devenu réalité. Sauf qu’il s’est réalisé sans eux, et que, désormais, la sémantique a changé. Les professionnels de l’IE se sont fait voler leur matière par d’autres, faute d’avoir pu, su ou voulu se mettre à la portée de leurs interlocuteurs. Et ils vont devoir s’accommoder de ce changement. Ou disparaître.

Bien entendu, je peux vous aider dans cette conduite du changement. Pour cela, contactez moi.

Enregistrer

Enregistrer

Advertisements

Une réflexion au sujet de « Profil de l’Intelligence Economique, un champ d’expertise en reconstruction »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s