Analyse : comportements individuels et stratégie d'entreprises·Comportements individuels : profiling et ciblage comportemental

Prévoir, prédire, quelle est la psychologie de ceux qui y croient ?

Le Web est une mine d’or de données pour qui pratique le profiling 2.0.

J’en veux pour preuve l’intéressant article de Jaques FAVIER intitulé « Bitcoin et Big Brother« . Si le contenu de cet article intéressera les spécialistes de la question, une phrase a retenu mon attention. Citant l’un des avertissements lancés par Hugues BERSINI, Jacques FAVIER écrit : « les algorithmes prédictifs préviendront toute activité criminelle. »

Prédire, prévoir : les mots sont lancés. Et leur signification n’est pas neutre.

Car en deux mots se dresse un portrait psychologique : celui d’un individu peu confiant en ses capacités, ou insatisfait par l’environnement dans lequel il a évolué, et qu’il juge peu fiable. Ou par la situation dans laquelle il se trouve, et qu’il juge insatisfaisante. Dès lors, le voilà en quête d’une sécurité totale, convaincu que tout est perfectible, tout peut être et doit être parfait. Un tel comportement dévoile, certes, un individu consciencieux, prudent, qui dispose de capacités pour détecter la faille d’un projet, le ou les défauts d’une autre personne, pour assurer la sécurité de son entourage ou mettre en place une organisation, une procédure afin de mener à terme ce qu’il doit faire. Mais cela bride aussi ses capacité d’invention , d’ouverture et constitue une pente glissante vers la procrastination. Sans compter une fermeture à la nouveauté et à l’inédit qui se manifeste par la valorisation du respect et de la perpétuation des traditions.

export

D’où le besoin de tout prédire et de tout prévoir pour tout contrôler. Un besoin qui remonte à la nuit des temps : des lignes de la main aux étoiles en passant par les entrailles des animaux, l’homme a utilisé tous les supports à sa disposition pour conjurer l’incertitude et l’inconnu que recèle l’avenir. Aujourd’hui, ce sont les algorithmes qui sont appelés à jouer ce rôle. A l’usage, ceux ci se montreront aussi fiables que l’haruspicine.

Vos mots dévoilent qui vous êtes. Je peux vous apprendre comment. Pour cela, contactez moi.

 

Publicités

Une réflexion au sujet de « Prévoir, prédire, quelle est la psychologie de ceux qui y croient ? »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s