Handicap au travail·insertion professionnelle·Le monde du travail

Vers une insertion professionnelle à deux vitesses ?

En tant que praticien du ciblage comportemental, je suis avec intérêt tout ce qui se rapporte au processus de recrutement.

Et ce matin, j’ai lu avec intérêt l’article de Yvane Le Dot intitulé « Oubliez les lettres de motivation…Découvrez 3 actions efficaces« .

Un intérêt mêlé de scepticisme, je le reconnais.

Je ne conteste pas l’analyse de la Dame, qui nous dit, en substance, que le CV et la lettre de motivation sont des outils de communication dépassés pour s’insérer professionnellement. N’importe qui écrit n’importe quoi sur un CV, et tout le monde copie tout le monde en écrivant sa lettre de motivation. Les recruteurs le reconnaissent eux mêmes : les trois quart des CV reçus sont trompeurs. Normal : entre des disponibilités de postes qui se raréfient et des entreprises qui cherchent le mouton à cinq pattes, le demandeur d’emploi n’a guère le choix.

export

Par contre, la substitution du réseautage à ces documents écrits pose un problème : comment vont s’insérer professionnellement des personnes atteintes de troubles de la communication, du langage, du décodage, de la socialisation ? Des gens qui, de prime abord, ressemblent à tout le monde, disposent même d’une richesse sémantique très au dessus de la moyenne mais qui souffrent de difficultés d’interactions sociales liées au trouble du décodage précédemment mentionné. Ces personnes, qui éprouvent des difficultés à comprendre les règles du jeu social, se trouvent isolées et éprouvent des difficultés à entrer en contact avec les autres, a fortiori à se constituer un réseau.

Dès lors, et dans le cadre d’une réflexion prospective, le monde du travail devra t-il se passer de ces gens, dont les capacités intellectuelles sont, par ailleurs, indéniables ? Le XXIe siècle passera t-il à côté d’un Mozart, d’un Kubrick ou d’un Einstein ? Quels efforts devront-ils consentir pour être reconnus à leur juste valeur ? Combien de destins seront ainsi modifiés ?

Dans « Ressources Humaines« , il y a « humaines« . Un chantier en perspective pour ceux qui veulent « remettre l’humain au cœur de l’entreprise« .

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s