Sociologie

Ce qu’une entreprise révèle au travers de ses offre d’emploi

export

En mars et avril 2016, j’ai démontré, au travers d’une annonce, tout ce qu’il était possible de déduire de l’offre d’emploi émanant d’un organisation, quelle que soit sa taille (association, entreprise, administration…) et le but qu’elle poursuit. Au passage, je signale qu’une association à but non lucratif est un acteur économique.

Or, voilà que Gaël Chatelain, dans son billet du 21 décembre 2016, intitulé « Poste extraordinaire à pourvoir« , se livre avec brio à une démonstration similaire.

Certes, son style est plus humoristique, voire, sur certains passage, plus caricatural que le mien. Le fond demeure néanmoins le même dans nos deux billets : montrer qu’une organisation, tout comme une personne physique, dévoile son fonctionnement au travers de sa prise de parole, qu’elle soit verbale ou écrite.

Notre propos, en cela, ne diffère guère de celui de Karine Abbou, qui, au cours du mois de mars de cette année, se félicitait de la revanche des littéraires sur les scientifiques, et en mesurait les conséquences sur la pratique du content marketing. Mais la revanche du littéraire, si elle lui restitue ses compétences en matière d’expression écrite, lui en ajoute de nouvelles : celles du profiling verbal. Une démarche qui ne s’apparente en rien à celle de la voyance.

Si vous souhaitez en apprendre davantage sur ce sujet, contactez moi.

Enregistrer

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s