Sociologie

Ciblage comportemental, marketing et profiling : profil des personnes absentes d’Internet en 2016

export

Pour débuter, j’évoque bien ici l’absence d’Internet. Cette définition préalable permet d’exclure partiellement trois catégories :

  • Les personnes âgées qui, si elles ne surfent pas, communiquent par e-mail, sont de plus en plus utilisatrices d’Internet et sont visibles sur les photos que leurs proches publient en ligne.
  • Les enfants en bas âge, qui figurent sur les photos que leurs parents diffusent fièrement sur les réseaux sociaux (même s’il ne faut pas le faire).
  • Les profils « cyber«  ne sont pas absents du Web, ils évoluent cachés.

Il ne reste donc plus que les personnes qui ne peuvent pas aller sur Internet, car disposant d’un faible niveau d’éducation ou d’un faible revenu. De surcroît, ces personnes trouvent, dans leur entourage, des gens qui consultent Internet pour eux.

Il y a aussi des personnes qui ne veulent pas aller sur Internet parce qu’ils ont peur soit d’être contrôlés, soit de devenir dépendants, ou qu’ils manifestent, de manière générale, une aversion à la nouveauté. Leur champ de conscience est généralement restreint. Plus terre-à-terre qu’imaginatifs, ils manifestent peu de curiosité pour les sciences et techniques, ainsi qu’une faible créativité. Il est également possible qu’il s’agisse de personnes inflexibles, notamment dans leurs relations avec leur entourage, ce qui peut les rendre difficiles à vivre dans un univers de plus en plus collectif. Dans leurs relations quotidiennes, de telles personnes peuvent se montrer réservées au sein d’un groupe, préférant s’ouvrir davantage en petit comité.

Additif : la notion de « petit comité » peut couvrir des réalités fort différentes, mais se caractérise par une communauté endogène de personnes vivant en osmose pour se protéger d’un environnement extérieur considéré, à tort ou à raison, comme agressif ou menaçant : communauté biologique (famille…), communauté géographique (école, quartier, village, région, pays…), communauté d’intérêt (geek, nerd, associations…), communauté sociale (caste, classe…), communauté ethnique (ethnie, race…), communauté de valeur (parti, syndicat, religion, voire secte), etc. Le cadre de son expansion est restreint, la communauté s’organise pour rester entre soi ou limiter au maximum les contacts avec le monde extérieur. Se développe parallèlement la notion d’empathie, c’est à dire « un sentiment ressenti par une personne envers une autre qui lui apparaît comme séduisante ou avec laquelle elle partage des racines biologiques, géographiques, d’intérêt, sociales, ethniques ou de valeur« .

Pour un recruteur : la présence du candidat sur Internet est un révélateur de sa capacité d’intégration à un groupe social. A contrario, et en dépit de ce qui peut être lu çà et là, l’absence totale d’Internet en 2016 laisse craindre des difficultés d’intégration de l’individu à une structure autre que la sienne.

Enregistrer

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s