Collecte de données en ligne

Evitez la « Google dépendance »

L’utilisation constante et systématique de Google pour trouver tout et n’importe quoi me surprend toujours. Un peu comme si, chaque jour, vous mangiez la même chose.

Or, le fondement même de l’activité de collecte de données consiste précisément, ainsi que je l’ai déjà dit, à inventer tous les jours de nouveaux moyens d’accéder à l’information.

Pour autant, je ne dénie pas au moteur de recherche de Mountain View ses qualités, notamment l’étendue des informations auxquelles il permet d’accéder.

Cependant, Google a ses limites, notamment celle de ne pas permettre l’accès à tout. D’où la nécessité, pour une démarche de collecte de données efficace, de recourir à d’autres moteurs de recherche, voire à d’autres outils.

Pour illustrer mon propos, voici un document trouvé sur Internet et émanant des représentants du bureau américain de l’OMC, qui date de 2012, relatif au contentieux entre l’OMC et la Chine concernant la décision chinoise de limiter ses exportations de terres rares, dont elle est le principal fournisseur. Bien que la matière soit quelque peu technique, l’enjeu n’en n’est pas moins important, puisque le tungstène est utilisé dans les tubes cathodiques de télévision et que le molybdène entre dans la composition d’alliages de haute résistance aux températures élevées. Fait intéressant : si plus de 80% du tungstène est extrait en Chine, plus de la moitié du molybdène provient des Etats-Unis. Un rapport de force se dessine donc entre les deux puissances, dont les experts tireront les conséquences quant aux perspectives d’approvisionnement.

En effet, mon propos n’est pas de disserter sur les terres rares, qui sort de mon champ de compétence, mais de souligner un fait : je ne suis pas passé par Google pour trouver ce document. Aurais-je pu ? Peut-être, là , n’est pas le propos. L’important est de vous amener à sortir des sentiers battus et rebattus par Google pour vous permettre de trouver des données dont la valeur ajoutée appuyera la pertinence de vos analyse. Car la clé de la veille n’est pas la collecte, qui peut être partiellement automatisée, mais l’analyse.

Un sujet dont nous reparlerons.

6 réflexions au sujet de « Evitez la « Google dépendance » »

  1. Bonjour,

    Concernat cette information, vous auriez pu la troyuver sur google, elle est intégrée dans de nombreux articles à ce sujet, sur la guerre des terres rares.
    Je suis toutefois très intéressé par les autres moyens dont vous parlez

    1. Bonjour,
      Votre intérêt pour les outils de collecte de données alternatifs à Google a retenu mon attention.

      En tant que consultant spécialisé dans la mise en place de systèmes d’information et d’aide à la prise de décisions stratégiques (http://www.doyoubuzz.com/patrick-cuenot), je participe aux côtés des organisations à la conception, l’installation et l’utilisation d’un dispositif de collecte de données sur Internet. Je dispense également des formations sur la mise en place de tels systèmes auprès des organisations désireuses de conserver la maîtrise de la collecte des données, de leur traitement et de leu diffusion ou d’étudiants sur le point d’entamer leur vie professionnelle.

      En outre, et parce que trop d’information tue l’information, j’analyse également les données collectées soit dans le cadre d’une démarche de compréhension de la stratégie développée par un concurrent, soit pour comprendre, à partir des données collectées, l’image que les consommateurs d’un produit ou d’une prestation de service se font de l’entreprise, de ses hommes ou des marques qu’elle commercialise.

      De ce fait, ma compétence m’amène à collaborer avec les différents acteurs des organisations. Les commerciaux et les responsables du Marketing ou des Ressources Humaines s’appuient sur mes analyses stratégiques pour élaborer des argumentaires permettant de se démarquer des concurrents de l’organisation pour mieux vendre leurs produits ou attirer de jeunes diplômés. Les professionnels du marketing et de la communication, notamment les Community Managers, utilisent mes travaux pour ajuster leur communication, tandis que les graphistes s’en servent comme point de départ à leur travail de création d’images, tant il est vrai qu’une image est parfois aussi éloquente qu’un long discours.

      Bien entendu, je me tiens à votre disposition pour vous fournir de plus amples informations sur mes prestations professionnelles par échange d’e-mails : consultant.veille.strategique@gmail.com

      Cordialement,

      Patrick CUENOT

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s