Profiling verbal

Un Chargé de Veille décortique votre site Web (2)

Nous avons vu, dans le précédent billet, comment décrypter, à travers le discours corporate d’une entreprise sur son site Internet, ses valeurs.

Cependant, le site Internet, mais aussi la communication globale de l’entreprise, fournit à qui sait la lire des indications précieuses sur la stratégie de l’entreprise. Et tout particulièrement sur les critères utilisés par l’entreprise pour évaluer ses performances économiques.

Notre sujet du mois sera une société connue dans le monde de la Veille : Linkfluence. Sauf indication contraire, toutes les citations sont extraites du site Internet de l’entreprise.

LINKFLUENCE : UN MONDE DE BEAU ET DE BIEN

Quand la veille sert à mettre l’outil en valeur auprès du client

« Notre institut se divise en deux pôles qui travaillent en étroite collaboration : le pôle études et le pôle développement/R&D. Les premiers utilisent quotidiennement le résultat du travail des seconds pour réaliser les missions qui nous sont confiées par nos clients. »

Le mode de production légitime le produit final

« L’approche de LINKFLUENCE s’appuie sur des méthodes robustes d’échantillonnage et de segmentation du web social. Elles permettent d’utiliser ce dernier comme un véritable terrain d’étude pour observer et comprendre les consommateurs, usagers et citoyens. »

Source : http://www.orkoscapital.com/news/news.php?id=28

« LINKFLUENCE, de par ses outils, méthodes et concepts innovants, permet à ses clients de segmenter, analyser et cartographier le web social communauté par communauté. »

« Les outils développés par LINKFLUENCE constituent des instruments aujourd’hui indispensables pour les chercheurs en sciences sociales. »

« LINKFLUENCE se positionne à l’avant-garde des recherches conceptuelles, des développements méthodologiques et des travaux expérimentaux qui permettent de définir des approches d’étude fiables, valides et représentatives. »

La technologie au dessus de l’humain

« La méthode d’analyse de RTGI mélange modélisation mathématique, science des réseaux et sociologie. »

Source : http://www.01net.com/editorial/398283/le-web-decoupe-en-territoires/

« Les technologies et méthodes de LINKFLUENCE nous permettent d’entendre les consommateurs en temps réel et de découvrir l’ADN social de nos marques. »

« Disposer de métriques scientifiques et objectives de mesure de l’influence »

LES HOMMES DE L’ENTREPRISE

« Les quatre cofondateurs sont ingénieurs de l’Université de technologie Compiègne (UTC). »

A la lumière de ces quelques citations, point n’est besoin d’être grand clerc pour comprendre que la stratégie de l’entreprise repose avant tout sur son avance technologique. La conquête et la fidélisation des clients, présentés comme une élite s’appuiera sur les performances et l’efficacité des outils de collecte de données sur Internet et de « data mining« , tandis que les finances de l’entreprise seront consacrées à la recherche et au développement de ces outils afin d’en assurer la qualité. Quant aux hommes, ils seront, chacun à leur poste, les ambassadeurs du « produit« , quitte à recevoir à intervalles réguliers des formations internes. Les Ressources Humaines seront sensibilisées au recrutement de « talents« . La communication de l’entreprise tournera, bien évidemment, autour des notions d’innovation, mais aussi de qualité.

Pour autant, les embûches qui attendent ce type d’entreprise existent : tentation d’un service R&D considéré comme les « rois de la boîte » de « se faire plaisir« , en oubliant de prendre en compte les besoins réels des clients, ou la progression technologique des concurrents, illusion que tout peut être modélisé conduisant à négliger des signaux n’entrant pas dans le cadre défini. Face à ces risques, le dirigeant doit rester vigilant aux signaux d’alerte que ne manqueront pas d’envoyer le service commercial ou le service financier, au travers des résultats obtenus grâce à une démarche de veille commercial et concurrentielle, qui pourront être externalisés afin de fournir au dirigeant un regard externe capable de faire contrepoids à l’influence des « techniciens« .

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s