Analyse de données

Le Chargé de Veille s’épanouit dans la crise

Ca y est, c’est officiel, l’Europe a été touché ce mois d’août par une nouvelle crise financière : chute du dollar, krach boursier, déficits budgétaires, des biens de consommation de plus en plus chers et des salaires de plus en plus bas : c’est sûr, le monde va s’effondrer. Videz votre compte en banque de toutes les liquidités, vendez vos actions ou obligations, achetez des louis d’or ou des lingots d’or…sans oublier une arme de poing pour vous défendre contre les émeutiers en quête de nourriture, car la génération perdue s’entraîne pour la guerre. Pourtant, les experts ne prévoyaient pas de crise financière avant 2015.

Dans ce concert de corbeaux qui nous promettent la nuit, le brouillard et des lendemains qui déchantent, il est une caste qui croasse plus fort que les autres : les veilleurs. Heureusement qu’ils sont là pour veiller pour nous, car les pandémies nous guettent, les crises sociales se multiplient, des programmes de construction de logements sont remis en cause et même l’Eglise se trouve envahie de laïcs qui veulent en prendre le contrôle.

Mais où va le monde, ma bonne dame ?

Vers une gestion réfléchie des crises

Dans ce concert de pleurs et de menaces apocalyptiques, peut-être est-il temps de reprendre son sang-froid. Les formations en Intelligence Economique qui produisent les professionnels de la Veille, n’en déplaise aux veilleurs précédemment mentionnées, incluent un module intitulé « gestion de crise« . Or, cette démarche, loin de la surenchère catastrophiste qui nous est déversée et qui pourrait être un des facteurs explicatifs du déficit d’image de la Veille, consiste essentiellement à faire le point de la situation insatisfaisante, identifier les intervenants à la crise et leurs motivations et définir la situation future recherchée et les moyens à mettre en oeuvre pour y parvenir. Rien que pour cela, la survenance d’une crise est une opportunité pour le chargé de Veille de mettre en lumière cet aspect de son bagage pédagogique et de faciliter son insertion ou son évolution professionnelle.

Mais allons plus loin…

Vers une place pour la Veille ?

Ce n’est pas à sa capacité de naviguer par temps clair et mer d’huile que l’on juge des qualités du capitaine d’un navire, mais par son aptitude à amener le navire à bon port en dépit d’une mer démontée par la tempête. Il en va de même pour le dirigeant d’une entreprise : prospérer en période d’opportunités économiques ne prouve pas ses qualités de gestionnaire. Par contre, être capable de mener son entreprise au travers des turbulences économiques, arriver à bon port contre vents et marées contribuera à asseoir son autorité, tant il est vrai que c’est au travers des épreuves que se construisent les légendes. D’ailleurs, le mot « crise« , dérivé du grec Κρίσις (krisis), désignait le jugement et l’esprit de décision nécessaire pour sortir de situations de ruptures d’équilibre.

Or, pour juger et décider, le dirigeant d’entreprise a besoin de connaître l’état et les possibles évolutions de l’environnement économique au coeur duquel il gravite. Il se trouve également confronté à une plus grande tension de son marché, ce qui implique qu’il va lui falloir organiser de manère plus rigoureuse et méthodique la conquête et la fidélisation de sa clientèle, mais aussi de ses collaborateurs. Car une entreprise dans la tempête ne peut se permettre le luxe de perdre un client ou un collaborateur-clé. Une telle démarche passe impérativement en amont par la mise en oeuvre d’un processus de collecte de données sur un périmètre qu’il conviendra, au préalable, de circonscrire. Ces données collectées seront, par la suite, analysées afin d’en tirer des informations, puis transmises aux services concernées qui les intègreront dans leur corpus de connaissance. Cela contribuera à développer le patrimoine culturel de l’entreprise, partie intégrante de son patrimoine immatériel qu’elle protègera au même titre que son image ou ses ressources humaines et dont elle fera la promotion afin de conquérir de nouveaux clients ou d’intégrer à son effectifs des nouveaux collaborateurs. Cette conquête, compte tenu du contexte de crise, passera impérativement par la mise en place de produits ou de prestations de services efficaces et innovantes, les promesses commerciales ne permettant pas de se démarquer de la concurrence en période de crise. Or, pour proposer de tels produits ou de tels services, l’entreprise doit s’interroger sur les besoins futurs de ses clients et les offres de ses concurrents en cours de développement. C’est avec ces informations que les chargés de veille seront en mesure d’intervenir dans la prise de décision stratégique qui assurera la pérennité de l’entreprise.

Pour cette raison, le chargé de Veille, loin de craindre la crise, doit l’envisager comme une opportunité. Quand les temps seront pires, la place de la Veille sera meilleure…

Sources :

La crise financière de 2011

Crise financière : vers un scénario catastrophe ?
http://www.medialibre.eu/monde/crise-financiere-vers-un-scenario-catastrophe-article-et-video/8411

Crise financière et émeutes de Londres : des signaux d’alarme
http://www.rue89.com/2011/08/09/crise-financiere-et-emeutes-de-londres-des-signaux-dalarme-217309

La prochaine crise financière aura lieu en 2015
http://blog.lefigaro.fr/economie/2011/02/la-prochaine-crise-financiere-aura-lieu-en-2015.html

Le Veilleur sur Internet

Le Veilleur veille pour vous
http://sos-crise.over-blog.com/article-30764347.html

Veilleur de jour
http://veilleur.blog.lemonde.fr/

La voix du veilleur
http://lavoixduveilleur.blogspot.com/

Le Veilleur
http://www.leveilleur.com/

Veilleur : vers la Révolution
http://verslarevolution.hautetfort.com/tag/veilleur

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s