Collecte de données en ligne

Un chargé de veille relie e-réputation et Intelligence Territoriale

Le précédent billet était consacré à l’examen de l’e-réputation d’une entreprise.

Cependant, la réalisation d’un audit d’opinion peut porter sur d’autres entités collectives que l’entreprise. C’est là l’occasion de sortir de sentiers désormais bien balisés pour sensibiliser d’autres milieux aux enjeux de la réputation en ligne.

Ma réflexion a été initié par la lecture d’un billet sur la mise en place de stratégie de communication sur le Web social par les collectivités territoriales. La poursuite de la mondialisation, associée à l’émergence des technologies de l’information et de la communication, notamment Internet et les réseaux sociaux, abolissent les notions de distance et de frontière, qu’elles soient géographiques ou administratives. Il en résulte que les territoires infra-nationaux, tels les régions, les départements et les communes doivent désormais s’insérer dans l’économie mondiale. Voilà qui nous amène vers un territoire peu étudié habituellement, l’Intelligence Territoriale.

L‘Intelligence Territoriale se caractérise par l’utilisation par une entité territoriale (commune, département, région…) de la méthodologie de collecte de données, de leur analyse et de leur conversion en connaissances exploitables par l’entité territoriale propre à l’ Intelligence Economique en vue de protéger et valoriser les structures et acteurs d’un territoire donnée, notamment en terme d’attractivité et de compétitivité, afin de favoriser son développement durable, notamment sur le plan économique et social grâce à la création d’emplois.

Parmi les enjeux de l’Intelligence Territoriale apparaît la mise en place de coopérations interrégionales, notamment dans le cadre d’un partage de l’information économique ou de la mise en place de dynamique d’ouverture à la compétitivité ou de protection des secteurs d’activité stratégiques au sein d’une collectivité.

La notion d’Intelligence Territoriale imprègne peu à peu les acteurs de l’économie : des portails se créent, des blogs lui consacrent des billets. Le territoire se retrouve, au même titre que l’entreprise, au cœur de problématiques environnementales.

Au sein de l’Intelligence Territoriale, le rôle de l’e-réputation, dans sa démarche de veille d’opinion, est de relever et analyser des données de nature à fournir des éléments de connaissance sur l’attractivité de la collectivité non seulement sur les entreprises qui souhaitent s’y installer, mais aussi sur le développement de la population, dont les mouvements ne sont pas sans conséquences sur l’essor ou la régression économique du territoire. Dans une vision plus active, l’e-réputation consiste également à entreprendre, grâce au Web conversationnel, les démarches d’influence nécessaires à l’attraction des entreprises et des salariés nécessaires à leur fonctionnement.

Voici donc la preuve que même les communes ont une réputation.

Fontenay-sous-Bois

Une réflexion au sujet de « Un chargé de veille relie e-réputation et Intelligence Territoriale »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s