Collecte de données en ligne

Méthodes de recrutement discriminatoires : un chargé de veille avertit

Le chargé de Veille exerce en entreprise une fonction transversale. Dès lors, tout ce qui peut altérer positivement ou négativement sa présence et son influence sur son environnement économique l’intéresse. Y compris ce qui se passe au cours des phases de recrutement.

Comme je le dis assez souvent, tout le monde parle de tout sur Internet. Y compris, par exemple, des entreprises qui utilisent des méthodes de recrutement discriminatoires. Pour parcourir le Net à longueur de journée afin de réaliser des audit de réputation en ligne, je puis vous assurer que la réputation RH de telles entreprises est durablement entachée. Comme tout candidat consulte Internet afin de savoir ce qui se dit sur l’entreprise avant l’entretien, celles dont les pratiques discriminatoires seront dénoncées auront plus de difficultés que les autres à attirer les candidats, donc à pourvoir un poste vacant.

L’utilisation de méthodes discriminatoires intervient aussi dans l’évaluation de la démarche RSE (Responsabilité Sociétale d’Entreprise). Cette démarche, qui inclut une dimension sociale, prend en compte l’attitude de l’entreprise non seulement envers ses salariés, mais envers les stagiaires (de nombreuses entreprises commencent à comprendre que ces stagiaires sont aussi des porte-parole depuis que certains sites Internet leur offrent une tribune d’expression) et même envers les candidats. Les entreprises discriminatrices se verront alors taxées de « greenwashing » (discours RSE à des fins exclusivement publicitaires).

Tout cela ne sera pas sans conséquence sur la réputation de la marque commercialisée par l’entreprise.

Voilà pourquoi, avant de mettre en place une stratégie de communication ou après l’avoir mise en oeuvre, toute entreprise, quelle que soit sa taille, devrait établir un état des lieux de son image auprès des internautes. Car, précision importante, la communication d’entreprise n’est plus réservée aux seuls ténors du CAC 40. Les internautes parlent de toutes les entreprises, quelle que soit leur taille. Et une image négative touche plus durement une entreprise de petite taille qu’un grand compte.

En outre, grâce aux moteurs de recherche, Internet se souvient de tout ce qui a été discuté. De ce fait, dans 10 ans, les internautes retiendront que telle entreprise pratique la discrimination, même si l’entreprise a, depuis, changé.

Donc entrepreneurs, réfléchissez avant de vous engager…

2 réflexions au sujet de « Méthodes de recrutement discriminatoires : un chargé de veille avertit »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s