Collecte de données en ligne

Le chargé de veille est financièrement rentable

Voilà un billet intéressant…

Les dirigeants d’entreprise (et notamment les DAF, mais pas exclusivement…) se demandent toujours comment chiffrer le coût et le bénéfice financier résultant de la mise en place d’une veille au sein de l’entreprise.

Brice Sagot, veilleur technologique, démontre que loin d’être un « bouffe budget« , le chargé de veille permet à l’entreprise non seulement de réaliser des économies, tant de temps que d’argent, mai aussi de recentrer les professionnels que sont les ingénieurs et techniciens sur leur coeur de métier. Cela est, à mon sens, tout aussi valable pour les métiers du commerce, qui ne passeraient que 9% de leur temps de travail en prospection. Sans parler des acheteurs…Financiers, à vos calculettes.

Seule restriction que j’aurais envers son discours : le chargé de veille peut se trouver à l’intérieur de l’entreprise, et lui faire réaliser les mêmes bénéfices. Et pourquoi pas un chargé de veille travaillant pour l’entreprise depuis son domicile ? Je sais, je me répète…

En tout cas, les amoureux des chiffres trouveront là matière à réflexion…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s