Collecte de données en ligne

L’Intelligence Economique peut-elle aider une PME/PMI ?

Longtemps, l’Intelligence Economique a été considérée en France comme un concept abstrait discuté par quelques initiés dans des conversations de salon. Il en a résulté un retard dans la prise de conscience par les entreprises françaises de l’importance du sujet. D’autres pays, comme les Etats-Unis ou le Japon, avec l’appui des pouvoirs publics, ont su mobiliser plus tôt les énergies pour développer une politique d’Intelligence Economique.

Aujourd’hui encore, il est possible d’entendre certains entrepreneurs français repousser la mise en œuvre d’une démarche collective d’Intelligence Economique au sein de leur entreprise, en invoquant notamment le fait qu’une telle démarche, de par son coût, ne serait envisageable qu’au sein d’une grande structure.

Un premier argument pour lever cette objection se situe dans la définition même de l’Intelligence Economique. En effet, le rapport du Commissariat général du Plan de 1994 (dit « rapport Martre ») la définit ainsi : « L’intelligence économique est l’ensemble des actions coordonnées de recherche, de traitement, de distribution et de protection de l’information, obtenue légalement, utile aux acteurs économiques, en vue de la mise en œuvre de la stratégie individuelle et collective ». A la lecture de cette définition, il apparaît clairement qu’Henri Martre n’opère aucune distinction entre les acteurs économiques en fonction de leur taille. Cela paraît évident puisque, quelle que soit sa dimension, il appartient à son dirigeant de définir et piloter la mise en œuvre de la stratégie d’entreprise. Il est donc possible de conclure que l’Intelligence Economique trouve également sa place au sein des PME/PMI, même si les moyens matériels, humains et financiers qui lui seront octroyés ne seront pas aussi importants que ceux mis en œuvre dans les grands groupes.

En outre, les PME/PMI, même lorsqu’elles n’opèrent que sur le marché national, se trouvent confrontés au grands groupes français ou étrangers dans la course à la compétitivité. La compétitivité d’une entreprise s’évalue par sa capacité à faire face à ses concurrents. Pour cela, l’entreprise doit être capable de fournir rapidement un produit innovant, de qualité et à faible coût de revient. La collecte de l’information et son exploitation pour en faire un renseignement exploitable par la PME devient alors nécessaires : informations sur les concurrents (Veille concurrentielle), sur leur réputation auprès des consommateurs (Veille d’opinion), sur les produits qu’ils commercialisent et les brevets qu’ils déposent (Veille technologique), sur la perception de ce produit par la clientèle (Veille marketing), sur les besoins des clients non satisfaits par ces produits (Veille commerciale), etc. Une fois ces informations collectés et analysées par le Chargé de Veille, les PME doivent développer une stratégie de niche et d’innovation afin de se différencier des autres acteurs de leur marché. Le recours à l’Intelligence Economique est donc une opportunité pour les PME qui souhaitent affirmer leur compétitivité face aux grands groupes. La société EXPWAY en est l’illustration parfaite. Ce n’est que grâce à l’Intelligence Economique que David peut espérer battre Goliath.
L’objet d’une démarche d’Intelligence Economique en PME/PMI est donc double :

  • d’une part identifier les forces de son produit, mais aussi de celui de ses concurrents, et les éléments de différenciation, pour mettre en valeur les avantages concurrentiels qu’elle pourrait cultiver et amplifier afin de planifier une stratégie offensive, en s’appuyant sur les forces de son produit.
  • d’autre part, identifier les faiblesses des concurrents,qui pourraient lui permettre de prendre le pas sur eux, mais aussi ses propres faiblesses, causes de sa disparition, afin de préparer une contre-offensive, qui soulignera les faiblesses des produits concurrents, ou un scénario de retraite pour sauver l’entreprise en cas de nécessité.

Il est donc important pour les PME d’adopter une démarche d’Intelligence Economique qui, si elle n’est pas une assurance-développement, constitue au moins une assurance-vie.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s